Mobilité durable www.mobilibre.fr
 Venez découvrir les solutions de mobilité durable et d'avenir sur mobilibre.fr
Favoriser l'économie locale pour un minimum de déplacements

Penser au développement de l'économie locale revient à trouver les différentes stratégies pouvant permettre à une localité d'avoir une certaine autonomie financière, de subvenir à ses besoins essentiels. Cela peut notamment consister à convier les habitants à la consommation locale. En effet, consommer local a de nombreux avantages tant sur le plan économique, que sur le plan sanitaire et sur celui environnemental.

 

Sur le plan économique, cela réduit considérablement la fuite des ressources financières vers l'extérieur en encourageant les producteurs locaux et en favorisant l'immersion des entreprises locales.

 

Sur le plan sanitaire, cela favorise la consommation de produits dont on maîtrise la provenance, et éventuellement de produits sans conservateurs chimiques (étant donné qu'ils n'ont pas besoin d'être conservés trop longtemps, puisque pouvant être consommés sur place, donc dans un délai réduit).

 

Enfin, sur le plan environnemental, le fait de consommer local diminue la distance parcourue par les aliments, et amenuise donc les impacts négatifs qu'auraient pu avoir les moyens de transport sur l'atmosphère.

 

En résumé, l'économie locale, avec une restructuration des activités économiques, contribue à la réduction des flux de transferts des marchandises.

 

 

La consommation de produits locaux réduit les déplacements

 

S'alimenter essentiellement de produits qui ne subissent pas un long voyage, de produits de saison frais, est gage d'une bonne santé. La disponibilité de produits ou d'aliments à proximité limite le nombre de déplacements et évite aux populations d'avoir à parcourir de longues distances pour se procurer ce qui leur est nécessaire. Ils n'ont donc plus besoin d'utiliser leur voiture pour parcourir des milliers de kilomètres avant d'avoir les produits ; deux conséquences directes se trouvent en la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et en la baisse des coûts de transport, favorable au déplacement durable.

 

Par ailleurs, l'accès aux produits locaux étant plus aisé, le consommateur se déplace à pieds, à vélo, ou utilise les transports en commun pour aller s'approvisionner directement à la ferme du producteur. Il peut également se rendre dans les marchés locaux ou dans les points de ventes collectifs. Pour se procurer les produits locaux, Il existe également d'autres systèmes de vente ou de distribution comme :

 

la vente organisée consistant à acheter, chez un producteur qui est à proximité de sa zone de résidence, une partie de ses produits sur une durée donnée ;

 

 

La tournée des producteurs pour proposer leurs produits.

 

 

On note également l'éclosion et l'expansion de multiples entreprises commerciales, et de points de vente issus de franchise. La franchise est un contrat entre une grande marque et un jeune porteur de projet, permettant à ce dernier d'ouvrir une succursale et d'exploiter les divers produits de la marque. Par exemple, un jeune diplômé en cosmétologie pourrait se rapprocher d'une marque et demander son appui afin d'ouvrir dans sa localité une boutique de vente de produits cosmétiques. Ce faisant, il serait possible pour les autochtones d'avoir à proximité des produits de la marque, sans devoir effectuer de longs voyages pour s'en procurer.

 

Le déplacement durable peut être garanti par une économie locale florissante

 

Le développement durable est un concept selon lequel les besoins actuels des populations sont assouvis, sans mettre en péril la satisfaction des besoins des générations futures. C'est un développement à long terme, qui a pour but d'assurer la protection de l'environnement, la préservation de la cohésion sociale et la croissance économique. En adaptant cette définition au concept de déplacement durable, encore appelé mobilité durable ou écomobilité, on pourra dire que ce concept désigne un système permettant aux sociétés de se déplacer ou d'être transportées, afin d'accéder à leurs lieux d'activité, en minimisant les risques tant sur le plan sécuritaire que sur le plan environnemental. Il propose divers choix de transports alternatifs, et contribue donc à la réduction de la pollution et à la croissance économique des sociétés de transport. En outre, il vise la réduction de l'utilisation de l'automobile individuelle, et la baisse progressive des coûts générés par le transport.

 

Dans une telle dynamique, on entrevoit aisément le lien avec l'économie locale, et avec la consommation de proximité. Car si les produits et services de première nécessité, ainsi que ceux subsidiaires, sont disponibles dans l'espace local, les personnes auraient moins besoin de se déplacer ; ainsi, plusieurs objectifs des politiques de déplacement durable seraient atteints.

 

 

Site créé et mis à jour par mobilibre.fr - 2017 Copyright

MENTIONS LEGALES