Mobilité durable www.mobilibre.fr
 Venez découvrir les solutions de mobilité durable et d'avenir sur mobilibre.fr
La voiture électrique revient sur le devant de la scène

Le 6 juillet dernier, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, annonçait la fin des ventes de véhicules essence et diesel en 2040. Inutile de dire que désormais, tous les regards sont tournés vers la voiture électrique, cette dernière s'annonçant comme le probable véhicule du futur.

 

Les avantages de la voiture électrique

 

Elle se présente naturellement comme l'arme absolue pour cesser d'alimenter l'effet de serre. Sa non contribution au réchauffement climatique semble la propulser au firmament de l'écologie. Si cela est vrai en terme d'émission de CO2, on verra plus loin que cela n'est pas tout à fait le cas sur d'autres plans. Toujours est-il qu'elle est un palliatif de taille pour remplacer l'utilisation des énergies fossiles dans le domaine du transport, ceci impliquant bien entendu que l'électricité soit produite par des énergies renouvelables.

Le prix de revient à l'utilisation est moindre que pour les moteurs à essence ou diesel. Néanmoins, une recharge à domicile reviendra à environ mille euros pour vingt mille kilomètres parcourus, divisant certes la note par environ deux.

La voiture électrique résout également le problème de la pollution sonore, étant capable de se déplacer de manière extrêmement silencieuse. Au point que cela en devienne presque dangereux pour les piétons !

Terminé enfin le cauchemar de l'entretien coûteux des véhicules thermiques. Hormis un improbable changement de batterie, les frais de ce poste sont pour le moins dérisoires.

Le bonus écologique, compris entre six mille et dix mille euros, semble à même de séduire les plus récalcitrants en la matière.

Pour clore, de nouvelles technologies permettront, dans le futur, à la voiture électrique de stocker de l'électricité. N'hésitez pas à lire l'article suivant pour tout savoir : http://adaptechbretagne.fr/la-technologie-au-service-dune-meilleure-efficacite-energetique/technologies-du-futur/les-voitures-solution-future-au-stockage-de-lelectricite/

 

Les inconvénients de la technologie électrique

 

Le premier point qui fâche, avec la voiture électrique, c'est son prix à l'achat qui est encore encore très loin d'être démocratique. Ensuite, l'impact des batteries sur le plan environnemental est assez préoccupant, que cela soit au niveau de certains éléments qui la composent, comme le lithium, ou en terme de gestion des déchets. Ce dernier point évolue mais le souci du recyclage est encore loin d'être résolu.

Le point faible, encore rédhibitoire pour certains, est son autonomie qui peine à dépasser cent cinquante kilomètres. Le temps de recharge est lui aussi un critère qui ne plaide pas en faveur de la voiture électrique, pouvant prendre de nombreuses heures suivant le contexte et n'étant pas forcément réalisé avec de l'énergie verte. Le nombre de bornes est quant à lui encore beaucoup trop restreint. De quoi rendre septique pour quelque temps encore les ardents défenseurs des énergies fossiles.

 

À l'heure actuelle, on compte environ cent mille véhicules électriques immatriculés en France avec une perspective d'environ vingt-cinq mille ventes pour l'année 2017, soit près de vingt pour cent de plus que l'année précédente.

 

 

 

Véhicule hybride : réduisez votre dépendance énergétique
La voiture électrique revient sur le devant de la scène
L’éco-conduite : pour une mobilité écologique…en voiture !
Le retour du vélo : une solution écologique

Site créé et mis à jour par mobilibre.fr - 2017 Copyright

MENTIONS LEGALES